San Fermin en 2, 3 et 4 jours

INFORMATION PRATIQUE

Programmation complète de San Fermin.

Les Sanfermines sont des fêtes où, si on le souhaite, chaque jour peut être une expérience différente. Le programme est rempli d'activités et la musique et la gastronomie jouent un rôle important.


Jour 1

Le 6 juillet à 9h, les groupes d’amis se donnent rendez-vous pour déjeuner des œufs sur le plat et des magras à la tomate, des poivrons de Piquillo.... avant d’aller au chupinazo à midi, soit sur la Plaza Consistorial, bondée de monde, ou bien dans d’autres espaces tels que la Plaza del Castillo ou un peu plus tranquillement sur l’Avenida Carlos III, sur des écrans géants installés dans la rue. La quasi-totalité des bars et restaurants sont équipés de TV pour profiter de ce moment, ne méritant pas moins de respect que l’expérience vécue sur la place. Si vous envisagez de profiter du déjeuner typique des pamplonicas, il convient de réserver très à l'avance. N’oubliez pas que ce jour-là, il est de coutume de faire un toast avec du champagne au moment du chupinazo.

À partir de 13h commence une démonstration de danses régionales sur une Plaza de los Fueros bondée qui attire l’attention pour la quantité de danseurs, la splendeur des costumes et la musique. C’est l’heure du vermouth et les bars affichent des comptoirs remplis de pintxos accompagnés d’un bon vin navarrais ou de cidre, debout, appuyés au comptoir, assis ou dans la rue, profitant de ce moment à n’importe quelle heure. 

Le 6 juillet, de très nombreux pamplonicas en profitent pour manger avec des amis ; donc, si vous envisagez un repas assis, réservez à l’avance ! Après le repas, sur la place de la mairie a lieu le Riau-riau, le premier événement civique-religieux des festivités avec la participation de la corporation municipale, le cortège des géants et le groupe de musiciens La Pamplonesa. Cet événement est animé par une célèbre valse composée par Miguel Astráin en 1850 et qui est devenue la chanson la plus populaire des festivités, dont le refrain est le suivant: 

porque llegaron las fiestas
de esta gloriosa ciudad
que son en el mundo entero
unas fiestas sin igual. 

¡¡Riau riau!!

L’après-midi est le moment de profiter de la musique dans les bars, de musique de fanfare ou de petits concerts de rue de styles variés. Cette offre musicale est répartie dans tous les coins de la ville, se concentrant principalement dans la zone de la Vieille Ville. Si vous êtes à la recherche d’une alternative un peu plus douce, la zone du « segundo ensanche », le Paseo Sarasate, la Taconera o le parc d’Antoniutti sont une bonne option. 

À 23h commencent les feux d'artifice qui sont lancés depuis la Citadelle. C’est un moment de relax de 20 minutes durant lequel les gens en profitent pour dîner. Si vous recherchez une ambiance paisible et des vues spectaculaires pour profiter des feux d'artifice, le restaurant Baluarte est le meilleur choix pour profiter d’un dîner à base des meilleurs ingrédients du potager navarrais de saison dans un environnement sans pareil. Vous devez acheter votre billet à l’avance. L’accès comprend également une consommation et une séance de danse.

 

Jour 2

Chaque journée de fête commence à 6h45 avec le groupe musical La Pamplonesa qui interprète les Dianes dans les rues de la Vieille Ville, quatre partitions musicales jouées aléatoirement et pratiquement sans pause. Pour les plus animés, c’est leur façon de finir une nuit festive dans une ambiance très particulière de danse et une bonne dose de sens de l’humour. Pour ceux qui aiment se lever tôt, c’est une bonne façon d’arriver aux arènes dans une ambiance décontractée et joyeuse.

Tous les jours à 8h, les taureaux longent la Cuesta de Santo Domingo, la Plaza Consistorial, la Calle Mercaderes et la Calle Estafeta pour atteindre l’arène dans un encierro rapide et massif. C’est la manifestation la plus populaire des festivités et l’une des plus massives. Donc, si vous voulez y participer, vous avez les possibilités suivantes:

  • Derrière la clôture d’enceinte: (la première clôture est réservée aux coureurs, au personnel soignant, à la presse, etc., tandis que la deuxième est destinée au grand public). Il est conseillé de s’y rendre au moins deux heures à l’avance.
  • Sur un balcon: de nombreuses entreprises touristiques de la ville proposent la location de balcons, avec la possibilité d’inclure un petit-déjeuner et des visites guidées. 
  • Aux arènes: Vous pouvez aller directement aux arènes pour voir le dernier tronçon de l’encierro, pour y voir l’arrivée des jeunes coureurs et coureuses et des taureaux ; les tickets d'accès sont à vendre en ligne et au guichet à partir de 6h.

Il est important de savoir que les rues faisant partie du parcours de l’encierro ne sont plus accessibles 90 minutes avant le début de la course.

Si vous voulez courir, sachez qu’il faut être majeur pour participer à l’Encierro. Tous les coureurs de l’Encierro doivent courir de manière responsable et en respectant à tout moment les indications de la police et des bergers, ainsi qu’un ensemble de règles élémentaires dont le manquement pourrait entraîner des amendes. Pour consulter les règles, cliquez ici.

Après l’encierro, c'est le moment du petit-déjeuner ou du déjeuner.  Dans les sanfermines, les plats typiques sont les « churros au chocolat chaud », les œufs sur le plat garnis de txistorra, les poivrons de Piquillo, les magras à la tomate.... ou le « caldico » (bouillon).

Tous les jours à partir de 9h30, le Cortège des Géants et des Grosses têtes accompagné de musique commence à défiler dans les rues de Pampelune. Il faut savoir que le parcours change tous les jours ; vous pouvez consulter l’application sanferminoficial pour suivre le cortège en temps réel. L’ambiance est très familiale et paisible. C’est le moment idéal pour profiter d’un bon vermouth. Cette proposition peut être complétée par l’un des spectacles de musique, danse, théâtre ou sport rural qui sont organisés chaque jour durant les fêtes.

Le repas est un moment indispensable pour reprendre des forces, se reposer et profiter de la compagnie des amis. Vous ne pouvez pas quitter Pampelune sans faire la route des pintxos, un délice miniature qui combine les meilleures techniques culinaires avec les meilleurs ingrédients navarrais. L’offre de pintxos est variée dans les bars de la Vieille Ville. 

Après le repas et avant la corrida, c’est l’heure du défilé des cavaliers et des mules, un intéressant cortège de cavaliers vêtus de noir avec une cape, de mules entourées de muletiers, et du groupe musical La Pamplonesa, traversant les rues de la Vieille Ville jusqu’aux arènes au rythme de paso doble.

Si vous préférez une alternative à la corrida, pendant les fêtes de San Fermín, vous pouvez en profiter pour visiter les Corralillos (enclos) abritant les taureaux qui animeront les arènes tout au long de la fête. L’espace a été organisé pour les visites et vous serez surpris par la taille et la noblesse de ces bêtes. L’entrée coûte 2€ environ pour les adultes.

À côté des Corralillos se trouve les « barracas », un espace de manèges et autres attractions pour petits et grands avec des vues splendides sur les remparts de Pampelune.

Pour compléter la journée, vous pourrez profiter d’un spectacle de théâtre tout au long des fêtes et en séance d'après-midi ou de nuit, au Théâtre Gayarre, pourquoi ne pas ajouter une pointe plus culturelle ? Si le théâtre n’est pas votre tasse de thé et vous préférez d'autres spectacles, tout au long de ses festivités, Pampelune propose différents espaces pour différents publics : jeunes, seniors, musique de Jazz... Le programme change chaque année, il est gratuit et organisé en plein air ; il n’est donc pas nécessaire de faire de réservations. Consultez le programme.

 

Jour 3

Vous pouvez également profiter de l’encierro dans un endroit paisible et avec un bon petit-déjeuner. Le Nuevo Casino, au-dessus du Café Iruña centenaire, est un point de rencontre pour habitants et visiteurs qui décident de commencer la journée juste après l’encierro en profitant d’un petit-déjeuner typique avec des churros au chocolat chaud au rythme du Baile de la Alpargata.

Comme tous les jours durant les fêtes de San Fermín, voir l’encierro puis prendre un petit-déjeuner ou un déjeuner est l’une des meilleures façons de bien commencer la journée. Certains se lèvent moins tôt et rejoignent la fête en milieu de matinée pour profiter d’une autre journée différente. La musique et les spectacles de rue occupent la chaussée après l’encierro, et on continue avec le déjeuner et le vermouth entre amis ou en famille. Chaque jour vers 13h, le Paseo Sarasate accueille un récital de jotas, de groupes navarrais ou de communautés voisines.

« El Apartado » est une activité moins connue mais très attrayante pour beaucoup. C'est l’heure du tirage au sort et de la distribution des taureaux de la corrida de l’après-midi. Le tirage au sort n’est pas public mais on peut tout de même profiter de la distribution de chaque taureau dans son enclos.

Un repas dans l’une des peñas ou associations gastronomiques est sans aucun doute l’une des meilleures expériences à vivre. San Fermín est un bon exemple de l’importance et de la culture gastronomique des Pampelunais. Toutes les choses se fêtent autour d’une table en finissant par de la musique, des jotas et des danses. Une expérience authentique !

On se lève de table pour aller aux arènes. Tant si vous décidez d’y aller ou non, nous vous recommandons de vous situer dans la Calle Estafeta ou sur la Plaza del Ayuntamiento pour voir les groupes vêtus d’une serviette sur les épaules et d’un bonnet, avec des gamelles remplies de plats délicieux et des seaux de glaçons et de boissons fraîches pour aller aux arènes. Une fois aux arènes, profitez de la joie des peñas qui animent le moment. Les peñas sont les acteurs principaux du jour et de la nuit, étant particulièrement indispensables dans les corridas. Ensuite, ils quittent les arènes en formant un défilé dans lequel, tout comme dans les Dianes, l’humour et la bonne ambiance des peñas est au centre. Ce défilé traverse également les rues de la Vieille Ville, ornées de banderoles, un autre trait distinctif des peñas. 

À 21h, lorsque la corrida finit dans les arènes, c’est le moment des danses populaires sur la Plaza del Castillo : zortziko, la era, la jota, la purrusalda et les jauzis. Le meilleur de cet espace est que vous êtes tous bienvenus, que vous sachiez danser ou non...

Une fois de plus, les feux d'artifice sont une bonne excuse pour faire une pause en dînant un sandwich dans les environs de la Vuelta del Castillo ou la Plaza de los Fueros. Des concerts de musique rock y sont ensuite organisés.

 

Jour 4 

Voir le parcours de l’encierro sur un balcon aux côtés d’un guide touristique qui, dans certains cas, propose des petits-déjeuners typiques de Pampelune, est une bonne façon de commencer la journée. De plus, ces guides proposent également des visites guidées quotidiennes dans la ville en racontant les curiosités des fêtes. Les visites peuvent être faites en espagnol et en anglais, et dans certains cas il faut réserver à l’avance.

Si vous voyagez en famille ou avec de jeunes enfants, nous vous garantissons que Pampelune est une ville sure avec une grande offre tous les jours de San Fermín, avec des options pour tous les goûts et tous les âges. Le matin, les espaces de loisirs gratuits Birjolastu, Kirol Ari et ¡Menudas Fiestas! amusent les plus petits de la maison. Ces espaces sur la Plaza de la Libertad et dans deux zones vertes de Pampelune, les jardins de la Taconera et le parc de la Demi-Lune, accueillent des activités de loisirs et de sports : châteaux gonflables, jeux de société, sport, culture… Ces espaces sont ouverts le matin et l’après-midi. 

Une autre alternative est la combinaison de fête et de repos. Tandis que Pampelune saute de joie, à quelques kilomètres de la ville vous trouverez des paysages et des espaces paisibles pour déconnecter en faisant d’autres activités : randonnée, pêche... tout comme le faisait Ernest Hemingway, à son passage par Pampelune.

Si vous êtes à la recherche d’authenticité, ne manquez pas de voir un match de pelote au Frontón Labrit. Tout comme les corridas, il y a des matchs de pelote tous les jours durant les fêtes de San Fermín, et l’ambiance est très semblable à celle de des arènes, à quelques pas. Il y a le tournoi de pelote à main nue de San Fermín et des expositions d’autres modalités, professionnelles ou non, les jours restants. 

À Pampelune et en Navarre, des Chefs prestigieux proposent des menus dégustation où vous aurez l’occasion de goûter le meilleur de notre gastronomie. Les fêtes ne sont pas synonyme d’une moindre qualité de l’offre, toujours garantie dans ces restaurants.

Pour finir la journée et si vous souhaitez vous évader du brouhaha des rues de la Vieille Ville, sachez que de nombreux hôtels de la ville organisent de petits concerts, des danses... dans une ambiance plus intime et spéciale.