Hôtel-de-Ville et Plaza Consistorial

Le Traité dit Privilegio de la Unión, qui a permis l’union des trois bourgs, prévoyait que l’hôtel de ville de la nouvelle cité unifiée soit bâti ici.

Construit entre 1753 et 1759, il s’agit d’un édifice baroque. Sa porte est flanquée de deux allégories, la Prudence et la Justice. Dans la partie supérieure de la façade, deux Hercules incarnent les vertus civiques. L’ensemble est couronné par l’allégorie de la renommée, annonçant les fastes de la ville.

Tous les 6 juillet, la fusée pyrotechnique qui annonce les fêtes de San Fermín (ou Chupinazo) est lancée de son balcon.

 

L'hôtel de ville et Hemingway

Jake Barnes, personnage du roman « The Sun Also Rises/Fiesta », profite d’une promenade en ville le premier jour de son séjour à Pampelune. « Je me suis rendu à l'Hôtel de Ville où j’ai rencontré le vieil homme qui me vend chaque année de l’engrais pour les taureaux. C’était l'archiviste municipal. Son bureau avait une porte robuste en bois et une autre revêtue d’une épaisse toile verte. En sortant, je l’ai laissé assis entre les fichiers qui recouvraient les murs de haut en bas et j’ai refermé les deux portes ».

L'Hôtel de Ville actuel a été inauguré en 1953 (celui-ci préserve encore la façade baroque du bâtiment précédent, de 1760), ayant été construit sur le terrain de la première mairie, qui symbolisait le rassemblement des trois bourgs dont Pampelune se composait (Navarrería, San Cernin et San Nicolás) et qui se battaient constamment jusqu’en 1423. Tous les trois réglèrent leurs différences après le Privilegio de la Unión (Privilège de l'union) délivré en 1423 par le roi Charles III de Navarre, dit le Noble. Cet accord fut concrétisé par la construction d’un unique Hôtel de Ville sur des terrains qui n’appartenaient à aucun des bourgs et qui les séparaient.

« On passe l'Hôtel de Ville, où les blasons sont suspendus sur les balcons ». La porte principale de l'Hôtel de Ville de Pampelune est flanquée de deux sculptures allégoriques baroques représentant la prudence (avec un miroir et un serpent dans la main) et la justice (avec une balance, l’épée et son fourreau dans la main). Sur le toit, on peut admirer la Plaza Dos Hércules avec ses massues sur les épaules, et au sommet, une allégorie de la célébrité jouant de la trompette.

 

Information pratique

VISITE VIRTUELLE AU CONSISTOIRE

Adresse: Plaza Consistorial, s/n. 31001 Pamplona - Iruña

Route:

     Pampelune est Chemin

     Pampelune est Rempart

     Pampelune est San Fermin

Accès libre du rez-de-chaussée (entrée principale):

     De lundi a vendredi de 10:00 à 20:00

     Fermé les samedis, dimanches et jours fériés