Route du Chemin de Saint-Jacques

Puente de la Magdalena.

Le Chemin de Saint-Jacques arrive à Pampelune depuis la localité de Burlada, après avoir longé la rivière Arga et traversé des plaines maraîchères et des jardins. Pour atteindre la ville, les pèlerins doivent traverser le pont de la Magdalena, une construction du XIIe siècle déclarée Bien d’Intérêt Culturel et Monument Historique Artistique. L’accès au Quartier Historique se fait à travers l’enceinte fortifiée de Pampelune, de style de Renaissance, une des entrées les plus majestueuses de tout le Chemin.

Après avoir franchi le seuil des remparts par la Porte de France, avec son pont-levis du XVIIIe siècle, le Quartier Historique, calme et accueillant, reçoit le pèlerin. Le Chemin de Saint-Jacques monte par la rue Del Carmen, qui traverse la place de Navarrería, d’où il est possible d’admirer les tours de la Cathédrale Santa María la Real. Il s’agit d’un temple à façade néoclassique dont l’intérieur abrite, parmi d’autres trésors, le mausolée du roi navarrais Charles III, un impressionnant cloître gothique et lexposition Occidens sur l'art sacré, une exposition, largement récompensée. 

Le Chemin de Saint-Jacques continue ensuite par la rue Mercaderes, toujours animée, jusqu’à la Plaza Consistorial, présidée par l’Hôtel de Ville de Pampelune, où il est indispensable de s’arrêter pour contempler sa magnifique façade baroque et son balcon fleuri, depuis lequel, le 6 juillet, on lance le Chupinazo (fusée) qui marque l’ouverture officielle des fêtes de San Fermín.

Les pèlerins doivent alors suivre la rue Mayor, ancienne voie principale de la ville en raison justement de l’influence du passage du Chemin de Saint-Jacques. La rue est jalonnée de palais baroques et de la Renaissance, parmi lesquels se démarquent le Palais du Connétable, édifice du XVIe siècle déclaré Bien d’Intérêt Culturel qui abrite le musée dédié au violoniste Pablo Sarasate, et le palais d’Ezpeleta, exemple de la meilleure manifestation de l’architecture seigneuriale baroque de Pampelune. Aux deux bouts de la rue se trouvent deux importantes églises : celle de San Cernin ou Saint Saturnin, temple médiéval érigé en l’honneur du patron de la ville, et celle de San Lorenzo, dont l’intérieur abrite la chapelle San Fermín Fermín.

Enfin, le Chemin de Saint-Jacques quitte le Quartier Historique et laisse de côté les magnifiques jardins de la Taconera, datant de 1888 pour traverser le Parc de la Vuelta del Castillo. Il s’agit d’un immense parc qui entoure la Citadelle, une fortification en forme de pentagone dont la construction remonte aux XVI-XVIIe siècles. Ensuite, le Chemin franchit le quartier d’Iturrama et sort de la ville à travers les jardins du Campus de l’Université de Navarre, connus pour leur beauté et leur biodiversité.