Gastronomie

Si vous souhaitez connaître Pampelune en profondeur il est nécessaire de plonger dans sa gastronomie. Sur une étendue nord-sud d’à peine 200 km, la Navarre possède une grande diversité de paysages ouvrant un large éventail de produits tout au long de l’année. Ainsi, déguster les plats typiques est une façon délicieuse de se rapprocher de la culture de cette terre. 

Les plaines maraichères ou huertas sont la principale source d’aliments en Navarre, principalement dans la moitié sud de la Communauté Forale. Les fertiles rives de l’Èbre fournissent les meilleurs légumes, certains mis en avant grâce à leur appellation d’origine. Pampelune possède également des produits exquis aux alentours de la rivière Arga. Les asperges, les artichauts, les haricots blancs, les cardons, les cœurs de laitue, la bourrache ou les piments de Piquillo sont certains des produits qui ont rendu célèbres les plaines maraichères navarraises dans le monde entier et que vous trouverez dans tous les restaurants de Pampelune.

Le nord est une terre de montagnes, de pâturages et de bétail. De ce fait, Pampelune bénéficie des viandes les plus succulentes : veau, porc ou agneau, rôtis sur les braises ou cuits ; sans oublier le gibier, très apprécié en automne. Et, même si la Navarre n’est pas en bord de mer, un des plats les plus caractéristiques de cette terre est la morue à l’ajoarriero. 

Les desserts typiques sont préparés à base de lait, comme le lait caillé ou les excellents fromages des pâturages, élaborés avec du lait de brebis, parmi lesquels on trouve deux variétés avec appellation d’origine : le Roncal et l’Idiazabal. La pâtisserie traditionnelle comprend d’autres délices comme le pain perdu, le lait frit ou les galettes de txantxigorri.                 

Une excellente façon de découvrir Pampelune à travers le goût est de faire la tournée des pinchos (ou tapas), une habitude locale très populaire à midi et au soir. Les comptoirs des bars débordent des plus délicieuses propositions gastronomiques en miniature, l’occasion parfaite de goûter la célèbre chistorra, le relleno ou boudin blanc, les cèpes, les produits frits ou le pain perdu, ou bien de se laisser séduire par des élaborations plus exquise et novatrices. 

Pour accompagner ces pinchos, rien de meilleur qu’un bon vin navarrais. Rouges, blancs et en particulier rosés, les crus avec appellation d’origine de cette terre bénéficient d’un prestige international grâce à leur arôme, le corps et leur goût. Le couronnement idéal pour garder de Pampelune un souvenir inoubliable. 

Imagen
Imagen
Imagen
Imagen
Imagen