1. Accueil
  2. La ville
  3. Que faire et que visiter
  4. Promenades dans la ville
  5. Parc fluvial del’Arga et ponts

Parc fluvial del’Arga et ponts

runa brige

Tronçon de la Magdalena

Larraintzar - Pont de la Magdalena

En suivant la direction de la rivière, c’est le premier méandre du parc fluvial. Il comprend tout le méandre, jusqu’au Pont de la Magdalena. C’est une promenade agréable et champêtre, parmi les potagers, les fermes et entourée de chevaux et de vaches. On arrive vite à petit barrage où se trouve le Moulin de Caparroso et la Passerelle de la Magdalena, qui nous conduit jusqu’au Parc de la Taxería. A la fin du méandre nous rencontrons le pont gothique de la Magdalena (XIIème), par où passe le chemin de Saint-Jacques. Si nous nous tournons vers Pampelune, toute cette promenade est parallèle au parc de la Media Luna et à la partie la plus ancienne de la muraille, la Ronde Barbazana.

Tronçon d’Aranzadi

Pont de la Magdalena - Pont de San Pedro

Le parc fluvial sur ce tronçon, compris entre le Pont de la Magdalena et celui de San Pedro, présente un paysage plus urbain et éloigné des murailles. Dans la rue Errotazar nous pourrons visiter le Musée d’Éducation Environnementale et reprendre la promenade au bord de la rivière, pour arriver au Parc de Runa, avec le mont San Cristóbal sur le fond. Le Pont de San Pedro est le plus ancien de la ville. D’origine romaine, son aspect actuel est médiéval.

Nous retrouvons à ce moment les murailles en toile de fond : le Bastion du Redín, le Ravelin des Rois et le Baluarte Bajo del Pilar.

Tronçon de la Rochapea

Pont de San Pedro - Pont de Cuatro Vientos (Quatre vents)

Ce tronçon de l’Arga, parallèle au Chemin de Ronde, nous rapproche à nouveau du vieux quartier et mène jusqu’au Parc de la Taconera, par le Portal Nuevo (Nouvelle Porte). Nous pouvons distinguer les tours de la Cathédrale, les Archives de Navarre et toute une face de maisons aux tons pastels qui forment une des plus belles vues de la ville intra-muros.

Cette partie de la rivière est pleine d’activité : pêcheurs, canoéistes et rameurs qui partent du pont médiéval de la Rochapea ou de Curtidores. Juste à côté, se trouve les Corralillos, endroit où, pendant les Fêtes de San Fermin, les taureaux attendent d’être transférés jusqu’aux Arènes au cours de l’encierro. Si nous continuons la promenade, nous arrivons au Pont de las Oblatas, de facture récente, et plus loin au pont gothique de Santa Engracia.

Tronçon de San Jorge

Pont de Cuatro Vientos - Pont de Miluce

Nous devons traverser le Pont de Cuatro Vientos par la chaussée et descendre à nouveau vers la rivière pour prendre ce tronçon, pavé de brique rouge. Le lit de la rivière se rétrécit et le courant y est plus rapide. La promenade passe devant un fronton, une fontaine, une retenue d’eau, un moulin… et s’éloigne de plus en plus de la ville pour entrer dans un paysage tranquille, arborescent et silencieux. De l’autre côté, au loin, le quartier de San Juan. Il y a un autre pont centenaire sur ce tronçon, le pont de Miluce, d’origine romaine ou du haut Moyen Age, reconstruit au XIXème siècle. A partir de là, la promenade continue jusqu’à laisser Pampelune derrière soi.

Promenades dans Pampelune. Parc fluvial de l’Arga et ses Ponts

©Mairie de Pampelune. Plaza consistorial s/n 31001 - Pamplona (Navarra) - (+34) 948 420 100 - pamplona@pamplona.es

Partagez-la

Icono de conformidad Nivel Doble-A, W3C-WAI pautas de accesibilidad a los contenidos de la Web 1.0 del W3C-WAI