1. Accueil
  2. La ville
  3. Que faire et que visiter
  4. Promenades dans la ville
  5. Chemin-de-Saint-Jacques

Chemin-de-Saint-Jacques

pilgrims in their road to santiago

Pont de la Magdalena

L’entrée principale des pèlerins se fait au travers du pont gothique. Construit au XIIème siècle, il a trois grands arcs légèrement en pointe, avant-becs triangulaires, et arcs de décharge en plein cintre sur les appuis. A l’une de ses extrémités il y a une intersection avec l’image de Saint-Jacques. Après avoir traversé l’Arga, le pèlerin reste aux pieds des murailles de la ville.

Porte de France

Le pèlerin doit traverser la Porte de France ou de Zumalacárregui (1553) et monter vers l’ancienne Ville de la Navarrería, par la rue du Carmen, appelée Rúa de los Peregrinos (rue des Pèlerins) pendant les siècles XIV et XV. C’est le portail le plus ancien de la ville. Il présente un blason taillé avec l’aigle bicéphale et les armes impériales.

Mesón del Caballo Blanco (Auberge du Cheval Blanc)

Au point le plus haut du Bastion du Redín se trouve un des endroits les plus charmants de la ville. Il y avait là un ancien palais, rappelé par la Cruz del Mentidero (1500) ainsi qu’un centre d’hébergement de pèlerins. C’est de nos jours un établissement hôtelier. On peut profiter d’excellentes vues sur l’Arga et les fossés.

Cathédrale de Santa María

Derrière la façade néoclassique de Ventura Rodríguez, ce temple gothique du XIVème et XVème siècle renferme des joyaux comme le mausolée de Charles III de Navarre et Léonor de Castille, ou l’élégant cloître gothique, considéré un des plus beaux d’Europe. La cathédrale de Pampelune présente une abside polygonale avec déambulatoire, caractéristique des églises du pèlerinage.

Mairie

Le Chemin de Saint-Jacques passe par la Place de la Mairie, un des scénarios les plus importants des fêtes de San Fermín. Sur le balcon central de sa façade baroque est lancé tous les 6 juillet le Chupinazo, fusée grâce à laquelle est donné le coup d’envoi des Fêtes de San Fermín. C’est en vue d’unifier les trois bourgs de la ville (1423) que la construction de la première mairie fut réalisée à cet endroit.

Eglise de Santo Domingo/ Monastère de Santiago (Saint-Jacques)

Anciennement, une confrérie y accueillait et hébergeait les pèlerins. C’est une église lumineuse, austère et ample, typique de l’architecture de prédication. Il faut souligner à l’intérieur un beau retable daté de la Renaissance dédié à Saint-Jacques, qui est aussi présent dans la niche de la façade, habillé en pèlerin avec son bourdon, son chapeau et sa pèlerine avec des coquilles Saint-Jacques. La façade répète une décoration aux coquilles Saint-Jacques, icône du Chemin, dans les niches et sur la porte.

Musée de Navarre

Ce musée qui se trouve en haut de la côte de Santo Domingo, héberge la collection la plus importante d’archéologie et d’œuvres d’art de Navarre, parmi lesquelles le petit coffre de Leyre (début du XIème siècle) ou le Marquis de San Adrián, de Goya. C’était anciennement l’Hôpital Général, dont la façade est conservée tout comme la chapelle plateresque du XVIème siècle.

Eglise de San Cernin

L’église-forteresse, qui faisait alors partie de la ville, a été construite au XIIème siècle, bien qu’elle conserve des traces de sa fonction défensive : murs épais, grilles et une tour de surveillance. Réformée au XIXème, elle abrite un intérieur gothique dépuré. Son chœur baroque est le plus important de la ville.

Eglise de San Lorenzo

Inaugurée au XIIIème siècle, elle ne conserve qu’une tour de son temple médiéval. C’est là que se trouve la célèbre Chapelle de San Fermín avec le buste-reliquaire du saint patron de la ville et premier évêque de Pampelune. A côté de cette église se trouve la Place de Recoletas ou de los Ajos (des ails), avec une fontaine néoclassique de Luis Paret et le Couvent des Carmélites, fondé en 1634.

Promenades dans Pampelune. Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle

©Mairie de Pampelune. Plaza consistorial s/n 31001 - Pamplona (Navarra) - (+34) 948 420 100 - pamplona@pamplona.es

Partagez-la

Icono de conformidad Nivel Doble-A, W3C-WAI pautas de accesibilidad a los contenidos de la Web 1.0 del W3C-WAI